Une création sonore autour la forêt équatoriale

C’est dans une optique interdisciplinaire et en collaboration avec Nicolas Judelewicz, un spécialiste du son et de l’enregistrement, que le projet de création sonore prend forme après quatre mois de travail avec la classe de sixième six du collège Pablo Picasso à Montfermeil. Entre l’histoire-géographie, le français et l’éducation musicale, la thématique de la forêt équatoriale a pu inspirer les élèves dans leur démarche à partir de plusieurs ressources : Le film documentaire, le roman, la poésie, la musique… La réalisation s’est basée également sur de multiples moyens numériques : Des tablettes, des applications adaptées pour la composition, des logiciels de montage, des magnétophones, des microphones, un clavier maître… Par ailleurs, la voix et les instruments étaient au centre de la création reflétant ainsi les sonorités naturelles et originelles. Un travail de captation des sons dans la forêt de Bondy a permis l’insertion de « figures sonores » brutes au sein de la production.  Conscients des dangers qui menacent la forêt à savoir la déforestation et la pollution, les élèves ont valorisé cet aspect de déséquilibre à travers un travail sélectif des outils acoustiques et numériques qui correspondent chaque fois à exprimer leur représentation de la forêt.

Karim Elloumi

https://soundcloud.com/bretzel-lab/6em6-pablo-picasso-montfermeil-la-foret-equatoriale-et-le-vieux-qui-lisait-des-romans-damour?in=bretzel-lab/sets/sonorites-93

Les textes sont issus du roman:
Le vieux qui lisait des romans d’amour, roman du chilien Luis Sepùlveda de 1989.
Lectures de cours d’histoire-géographie.
Les samples sont extraits de:
Fitzcarraldo, film de Werner Herzog de 1982.
La Forêt d’émeraude, film de John Boorman de 1985.
Archives de l’Institut National de l’Audiovisuel, afin de confronter les visions de l’Amazonie dans l’Histoire ; du jardin botanique au péril écologique.

css.php