Pourquoi les lièvres ont-ils de grandes oreilles ?

Si les lièvres (ici un Lepus alleni, espèce vivant à l’Ouest du Mexique) ont de grandes oreilles, c’est non pas pour mieux entendre, mais… pour réguler leur température corporelle ! C’est ainsi simplement une manière pour eux de garder leur corps à la température idéale (entre 38 et 39,5 °C suivant les espèces de lièvres, et non 37 °C comme pour les êtres humains).

Le mécanisme est simple : les vaisseaux sanguins qui traversent leurs oreilles se contractent et se dilatent en fonction de la température du corps et de la température extérieure : plus leur surface est petite, plus l’animal conserve sa chaleur ; plus leur surface est grande, plus l’animal se refroidit.

Les oreilles jouent également ce rôle avec d’autres espèces de mammifères : les lapins, les renards (comparez les immenses oreilles du fennec, habitant les sables du Sahara et les minuscules oreilles du renard arctique, nichant en Sibérie !)… et même les chats.

Notons que chez l’être humain c’est la transpiration de l’ensemble du corps qui joue ce rôle (raison pour laquelle l’homme est notablement peu poilu, comparativement aux autres mammifères).

Chez le chien, cette fonction est assurée par… la langue. C’est pourquoi les chiens venant de courir semblent haleter : ils sortent simplement la langue de leur bouche, pour évacuer le trop-plein de chaleur accumulé pendant l’effort.

Sur cette magnifique photo, nous voyons bien les vaisseaux sanguins des oreilles du lièvre. Elles ressemblent aux nervures des feuilles d’arbres… qui jouent, tout compte fait, un rôle très similaire… D’ailleurs, on se rappelle l’expression argotique désignant les oreilles : les feuilles. (« Wow, ce lièvre, quelles feuilles il a ! »).

Point EPI : Cet article contient (au moins) des notions de SVT, de géographie et de français. Il est écrit par un professeur de lettres : que ses illustres collègues n’hésitent pas à le corriger en cas de coupable approximation.

Crédit photo : The Desert Whisperer

Source de l’idée de l’article : Trust my science

___________

Régulièrement, le site du collège Picasso vous propose des contenus décalés, amusants… mais aussi instructifs, glanés sur le Net ou ailleurs, et qui nourriront à la fois votre culture et votre curiosité (en y réfléchissant… c’est la même chose !). C’est la rubrique que nous préférons alimenter, et ça s’appelle… le PicaBlog !

M. Leclerc

Administrateur du site du collège.

Vous aimerez aussi...