Picanature n°5 : le laurier noble

Tous les mercredis, grâce à Monsieur Larinier, le Picablog vous propose désormais un article Picanature : un végétal mis en avant pour ses symboliques, sa présence dans notre région, son lien au collège… Parce que nous avons tous besoin de racines, Picanature vous offre un moment de prise avec le réel. Respirez avec nous l’air du vivant !

Le laurier noble

Laurus nobilis
Familles des LAURACÉES

Description :

Le laurier noble est un arbuste ou un petit arbre de 5 -20 m, aromatique, toujours vert, très rameux et à rameaux dressés.

Symbolique et légende :

Dans la mythologie grecque, Daphné, fille de Ladon, dieu des fleuves, était chérie d’Apollon. Lorsque le désir d’Apollon se fit trop pressant, elle alla se réfugier auprès de sa mère Gaïa qui la métamorphosa en laurier (Laurus nobilis). Depuis le laurier est consacré à Apollon. Le mythe d’Apollon veut qu’après avoir vaincu le serpent Python, le dieu se lava dans la vallée de Tempé, couverte de lauriers et, couronné de rameaux de cet arbre, entra dans Delphes en vainqueur. Depuis le laurier est symbole de victoire, célébrité et respect.

Floraison :

mars-mai

Biotope :

Forêt riveraines des oueds et rivières méditerranéenne. Subspontanné là ou il a été planté, friche agricole et urbaine.

Médecine :

Les feuilles et les fruits sont stimulants et antiseptiques. Il est utilisé dans les traitements contre les rhumatismes, digestions difficiles, aphtes, gingivites, grippes, rhume, infections ORL.

Cuisine :

Les feuilles sont très aromatiques et largement employées dans la cuisine. (À ne surtout pas confondre avec le laurier-rose, qui, lui, est toxique.)

À NOTER :

Le laurier noble est connu depuis l’antiquité pour ses propriétés médicinales et pour s’élever spirituellement : les empereurs romains tressaient des couronnes de laurier noble pour s’élever au dessus du « peuple » lors de leurs triomphes.

Vous aimerez aussi...