Picanature n°4 : la lavande officinale

Tous les mercredis, grâce à Monsieur Larinier, le Picablog vous propose désormais un article Picanature : un végétal mis en avant pour ses symboliques, sa présence dans notre région, son lien au collège… Parce que nous avons tous besoin de racines, Picanature vous offre un moment de prise avec le réel. Respirez avec nous l’air du vivant !

Lavande officinale

Lavandula officinalis
Famille des LAMIACÉES

Description :

La lavande est une plante vivace sous-arbustive, de 20-60 cm, brièvement pubescente, à tige nombreuses et ligneuses (qui fait du bois) à la base.

Floraison :

juin-août.

Biotope :

Prairie et pelouse des montagnes. Bord des chemins et des routes, friches agricoles, parcours pastoraux.

Médecine :

Les sommités fleuries sont antispasmodique, calmantes, sédatives, et ont une action décontractante musculaire, anti-infectieuse, cicatrisante. L’usage le plus important de la lavande officinale est le traitement des brûlures.

Cuisine :

Les sommités fleuries sont très aromatiques, particulièrement dans les plats sucrés, glaces, sorbets, sirops, etc.

À NOTER :

La lavande est une culture répandue dans le sud de la France. L’essor de la production française d’huile essentielle de lavande est lié à l’implantation de parfumeries dans la région de Grasse. La mise en culture organisée systématique du lavandin, dans les années 1950, prit ensuite le relais.

Vous aimerez aussi...