Picanature N°1 : le chêne

Tous les mercredis, grâce à Monsieur Larinier, le Picablog vous propose désormais un article Picanature : un végétal mis en avant pour ses symboliques, sa présence dans notre région, son lien au collège… Parce que nous avons tous besoin de racines, Picanature vous offre un moment de prise avec le réel. Respirez avec nous l’air du vivant !


Le Chêne

QUERCUS ROBUR pedunculata
Famille des fagacées

Description :

Le chêne pédonculé est un arbre majestueux pouvant atteindre 40 m et vivre jusqu’à 1000 ans.

Dans la mythologie, le chêne est associé à Jupiter. Aussi, lorsque les agriculteurs voulaient savoir s’ils auraient de la sécheresse ou de la pluie, ils se rendaient près de chênes prophétiques, dont le bruissement des feuilles annonçait l’avenir. C’est pourquoi Jupiter Dodonéen (ou prophétique) a pour caractéristique une couronne de chêne.

Dans l’antiquité, les Celtes vénéraient le chêne. D’ailleurs, les Druides étaient surnommés hommes du chêne. La fleur du chêne faisait partie des éléments qu’ils cueillaient. Chez ce peuple, le chêne symbolisait la régénération et l’immortalité.

Par ailleurs, le gland, c’est-à-dire le fruit du chêne symbolisait la fécondité et la prospérité.

Symbolique et légende :

  • la bravoure
  • la liberté
  • la dialectique
  • la résistance
  • la force
  • l’indépendance

Floraison :

avril-mai

Fructification :

septembre-octobre de la même année

Biotope :

Forêt des plaines et des montagnes. Bois résiduels, friches agricoles et urbaines. Haie des bocages, vignes et vergers.

Médecine :

Les bourgeons, glands, écorces et feuilles sont astringents, anti-diarrhéique, toniques, antiseptiques et désintoxiquants.

Cuisine :

Les glands (les fruits du chêne) ne sont pas comestibles crus. Il est possible de les manger cuits, mais alors il faut les faire cuire dans plusieurs eaux successives, pour éliminer les tanins. On peut en faire des terrines ou les faire confire dans le sucre, comme les châtaignes.

À NOTER :

Les glands de tous les chênes servaient autrefois à nourrir les porcs. Le bois de chêne a toujours été très apprécié pour de nombreux usages en raison de son quasi-imputrescibilité quand il est à l’abri de l’eau. Dans certaines régions, son écorce a été collectée de façon presque industrielle pour le tannage des cuirs.

Vous aimerez aussi...