Le poème du dimanche n°14

Tous les dimanches, le site du collège vous offre un poème. Comme ça, sans raison, gratos. Pour lire… et prendre du plaisir !

Aujourd’hui, le poème du dimanche est l’œuvre d’un immense poète du XIXe siècle, Gérard de Nerval. Élèves de quatrième, il semblerait que ce texte puisse enrichir l’une de vos séquences…

Une amoureuse flamme

Une amoureuse flamme
Consume mes beaux jours ;
Ah ! la paix de mon âme
A donc fui pour toujours !Son départ, son absence
Sont pour moi le cercueil ;
Et loin de sa présence
Tout me paraît en deuil.Alors, ma pauvre tête
Se dérange bientôt ;
Mon faible esprit s’arrête,
Puis se glace aussitôt.

Une amoureuse flamme
Consume mes beaux jours ;
Ah ! la paix de mon âme
A donc fui pour toujours !

je suis à ma fenêtre,
Ou dehors, tout le jour,
C’est pour le voir paraître,
Ou hâter son retour.

Sa marche que j’admire,
Son port si gracieux,
Sa bouche au doux sourire,
Le charme de ses yeux ;

La voix enchanteresse
Dont il sait m’embraser,
De sa main la caresse,
Hélas ! et son baiser…

D’une amoureuse flamme
Consumant mes beaux jours ;
Ah ! la paix de mon âme
A donc fui pour toujours !

Mon cœur bientôt se presse,
Dès qu’il le sent venir ;
Au gré de ma tendresse
Puis-je le retenir ?

Ô caresses de flamme !
Que je voudrais un jour
Voir s’exhaler mon âme
Dans ses baisers d’amour !

Gérard de Nerval

___________

Parents, élèves, professeurs… N’importe qui peut proposer un poème pour un prochain dimanche : choisissez-le ou… écrivez-le !! Envoyez simplement un mail à l’administrateur du site, à cette adresse : leclerc.picasso@gmail.com

M. Leclerc

Administrateur du site du collège.

Vous aimerez aussi...