La picachanson n°50 : Le coup de soleil

En cette année picassienne 2021-2022, nous vous proposons de continuer ensemble l'œuvre débutée l'année dernière : chaque dimanche (ou presque), nous découvrirons une chanson. Parce que les chansons sont le reflet de leur époque, elles transmettent et perpétuent des images de leur monde, et, par leur universalité, offrent un pont naturel avec le nôtre. Nous aborderons ainsi des chansons de tous les styles et de toutes les époques, de tous les genres musicaux… mais toujours en lien avec l'actualité. L'actualité du monde, l'actualité du collège, l'actualité de nos vies. Aussi, ouvrez vos chakras, vos oreilles et vos cœurs : pour sa deuxième saison, voici venir la picachanson !

La cinquantième picachanson est un succès du printemps 1979, mais la version que nous vous proposons ici est une reprise, faite en 2007. Le chanson Le coup de soleil, chantée à l’origine par Richard Cocciante et sa voix rocailleuse prend ici un tour nouveau, grâce à notre incontournable Vincent Delerm (voir les picachansons n°1 et n°10), ici dans un duo pour le moins inattendu avec l’actrice et réalisatrice Valérie Lemercier.

Dans cette version douce et sensible, les apparences laissent (enfin) la place à la vraie signification de la chanson : malgré son titre et son premier vers, non cette chanson n’évoque aucun « coup de soleil »… Oubliez la biafine, ce n’est pas le trop-plein d’ulatraviolets qui est évoqué par l’auteur. On a plutôt l’affaire à… un coup de foudre, bien sûr, ce qu’on comprend dès le deuxième vers : « un coup d’amour, un coup de j’je t’aime »…

Le printemps et son soleil radieux sont aussi le renouveau des amours, des espoirs, des envies et des avenirs à nouveau débouchés. Quand la certitude du pire ouvre la voie à l’espoir d’une nouvelle vie. Ainsi va la vie, ainsi va l’amour. (Et réciproquement.)

Bonne écoute, et à dimanche prochain.

Le coup de soleil
Paroles et musique : Jean-Paul Dréau

J'ai attrapé un coup d'soleil
Un coup d'amour, un coup d'je t'aime
J'sais pas comment, faut qu'j'me rappelle
Si c'est un rêve, t'es super belle

J'dors plus la nuit, j'fais des voyages
Sur des bateaux qui font naufrage
J'te vois toute nue sur du satin
Et j'en dors plus, viens m'voir demain

Mais tu n'es pas là, et si je rêve tant pis
Quand tu t'en vas j'dors plus la nuit
Mais tu n'es pas là, et tu sais, j'ai envie d'aller là-bas
La f'nêtre en face et d'visiter ton paradis.

J'mets tes photos dans mes chansons
Et des voiliers dans ma maison
J'voulais m'tirer, mais j'me tire plus
J'vis à l'envers, j'aime plus ma rue

J'avais cent ans, j'me r'connais plus
J'aime plus les gens depuis qu'j't'ai vue
J'veux plus rêver, j'voudrais qu'tu viennes
Me faire voler, me faire "je t'aime".

Mais tu n'es pas là, et si je rêve tant pis
Quand tu t'en vas j'dors plus la nuit
Mais tu n'es pas là, et tu sais, j'ai envie d'aller là-bas
La f'nêtre en face et d'visiter ton paradis.

Ça y est, c'est sûr, faut qu'j'me décide
J'vais faire le mur et j'tombe dans l'vide
J'sais qu'tu m'attends près d'la fontaine
J't'ai vue descendre d'un arc-en-ciel

Je m'jette à l'eau des pluies d'été
J'fais du bateau dans mon quartier
Il fait très beau, on peut ramer
La mer est calme, on peut s'tirer

Mais tu n'es pas là, et si je rêve tant pis
Quand tu t'en vas j'dors plus la nuit
Mais tu n'es pas là, et tu sais, j'ai envie d'aller là-bas
La f'nêtre en face et d'visiter ton paradis.

J'ai attrapé un coup d'soleil
Un coup d'amour, un coup d'je t'aime
J'sais pas comment, faut qu'j'me rappelle
Si c'est un rêve, t'es super belle

J'dors plus la nuit, j'fais des voyages
Sur des bateaux qui font naufrage
J'te vois toute nue sur du satin
Et j'en dors plus, viens m'voir demain

M. Leclerc

Administrateur du site du collège.

Vous aimerez aussi...

Thank you for your upload