Catégorie : PicaBlog

Régulièrement, le site du collège Picasso vous propose des contenus décalés, amusants… mais aussi instructifs, glanés sur le Net ou ailleurs, et qui nourriront à la fois votre culture et votre curiosité (en y réfléchissant… c’est la même chose !). C’est la rubrique que nous préférons alimenter, et ça s’appelle… le PicaBlog !

Incipit, hourra ! n°16

Chaque semaine picassienne commence comme un livre : avec un « incipit ». Chaque lundi, retrouvez donc le début d’un roman, d’une pièce de théâtre, d’un conte, d’une poésie… Tout ce qui fait mouche d’emblée et scotche le lecteur ! C’est la rubrique Incipit… hourra !, exclusivement sur le PicaBlog....

Le poème du dimanche n°28

Tous les dimanches, le site du collège vous offre un poème. Comme ça, sans raison, gratos. Pour lire… et prendre du plaisir ! * La mer La mer pousse une vaste plainte, Se tord et se roule avec bruit, Ainsi qu’une géante enceinte Qui des grandes douleurs atteinte, Ne pourrait...

Incipit, hourra ! n°15

Chaque semaine picassienne commence comme un livre : avec un « incipit ». Chaque lundi, retrouvez donc le début d’un roman, d’une pièce de théâtre, d’un conte, d’une poésie… Tout ce qui fait mouche d’emblée et scotche le lecteur ! C’est la rubrique Incipit… hourra !, exclusivement sur le PicaBlog....

Le poème du dimanche n°27

Tous les dimanches, le site du collège vous offre un poème. Comme ça, sans raison, gratos. Pour lire… et prendre du plaisir ! * Clair de Lune La lune était sereine et jouait sur les flots. – La fenêtre enfin libre est ouverte à la brise, La sultane regarde, et...

Le poème du dimanche n°26

Tous les dimanches, le site du collège vous offre un poème. Comme ça, sans raison, gratos. Pour lire… et prendre du plaisir ! * Avant que tout éclate en morceaux Avant que tout éclate en morceaux j’aimerais écrire dans ta main un tout petit poème du bout du doigt. Un...

Le poème du dimanche n°25

Tous les dimanches, le site du collège vous offre un poème. Comme ça, sans raison, gratos. Pour lire… et prendre du plaisir ! Le poème du jour est musical et visuel. Remerciez Ludwig Van Beethoven, et le youtubeur DoodleChaos. Bon dimanche ! * Parents, élèves, professeurs… N’importe qui peut proposer...

Le poème du dimanche n°24

Tous les dimanches, le site du collège vous offre un poème. Comme ça, sans raison, gratos. Pour lire… et prendre du plaisir ! * Printemps Il y a sur la plage quelques flaques d’eau Il y a dans les bois des arbres fous d’oiseaux La neige fond dans la montagne...

Le poème du dimanche n°23

Tous les dimanches, le site du collège vous offre un poème. Comme ça, sans raison, gratos. Pour lire… et prendre du plaisir ! Le poème du dimanche est… un arbre. La vie prend des chemins parfois tortueux, mais finit toujours par s’épanouir, possiblement de la plus magnifique des façons. *...

Incipit, hourra ! n°14

Chaque semaine picassienne commence comme un livre : avec un « incipit ». Chaque lundi, retrouvez donc le début d’un roman, d’une pièce de théâtre, d’un conte, d’une poésie… Tout ce qui fait mouche d’emblée et scotche le lecteur ! C’est la rubrique Incipit… hourra !, exclusivement sur le PicaBlog....

Le poème du dimanche n°22

Tous les dimanches, le site du collège vous offre un poème. Comme ça, sans raison, gratos. Pour lire… et prendre du plaisir ! Le poème n°22 est de Boris Vian (1920-1959). Pas de chapô pour le présenter : il se suffit à lui-même… Je voudrais pas crever Je voudrais pas...

Incipit… hourra ! n°13

Chaque semaine picassienne commence comme un livre : avec un « incipit ». Chaque lundi, retrouvez donc le début d’un roman, d’une pièce de théâtre, d’un conte, d’une poésie… Tout ce qui fait mouche d’emblée et scotche le lecteur ! C’est la rubrique Incipit… hourra !, exclusivement sur le PicaBlog....

Le poème du dimanche n°21

Tous les dimanches, le site du collège vous offre un poème. Comme ça, sans raison, gratos. Pour lire… et prendre du plaisir ! Le poème n°21 nous est proposé par l’indispensable Mme Laignelet. Il s’agit d’un court poème de l’écrivain autrichien Rainer Maria Rilke (1875-1926).     C’est presque l’invisible...