Brisons le quatrième mur !

Les élèves des classes 304 et 307, en étudiant en ce moment la pièce de théâtre Antigone de Jean Anouilh, s’intéressent, le temps d’une séance, à la notion de quatrième mur. Le quatrième mur, c’est cette paroi imaginaire qui, au théâtre, sépare les personnages, sur la scène, des spectateurs, dans la salle, et que, pour la vraisemblance de la narration, les personnages sont censés ignorer. Le concept en a été rédigé la première fois par l’écrivain et philosophe Denis Diderot, en 1758, dans une œuvre intitulée Discours sur la poésie dramatique. Il donnait alors ce conseil aux comédiens : « Imaginez sur le bord du théâtre un grand mur qui vous sépare du parterre ; jouez comme si la toile ne se levait pas. »

Mais, en terme de littérature (comme d’ailleurs pour tous les arts), rien n’est plus intéressant que de dépasser les interdits. Les frontières n’existent que par leur capacité à être franchie. Au théâtre, les apartés permettent à un personnage de s’adresser à lui-même alors qu’il est en présence des autres personnages, et même de s’adresser directement aux spectateurs. Dans Antigone d’Anouilh (revenons-y), le personnage du Prologue, en ouverture de la pièce, s’adresse directement au public, face à lui, tout en décrivant un à un les personnages qui vivront leur tragédie dans les deux heures qui suivent. Ces pièces brisent ainsi délibérément le quatrième mur.

Pour donner quelques exemples de « quatrième mur brisé » aux élèves, il leur a été proposé de regarder un extrait de l’excellente émission « Blow up » de la chaîne Arte (cliquez ici pour la découvrir), extrait consacré aux « regards caméra » dans le cinéma. En effet, l’équivalent du quatrième mur au cinéma est précisément la présence de la caméra : les acteurs sont évidemment censés l’ignorer… À chaque fois qu’ils la regardent, voire qu’ils nous parlent (à nous le public), ils cassent à leur tour le quatrième mur, en créant une mise en abyme riche de sens.

Pour prolonger cette séance, voici donc la vidéo entière de l’émission Blow up consacré aux regards caméra au cinéma. Nous conseillons à l’ensemble des élèves du collège de de 4e et de 3e de la regarder, pour nourrir leur culture générale et découvrir pas moins de quatre-vingt-six extraits de films, dans un montage simplement envoûtant.

M. Leclerc

Administrateur du site du collège.

Vous aimerez aussi...

Thank you for your upload