4e – Théâtre à la maison : Le mariage de Figaro

Au programme de quatrième.

Certaines classes de quatrième ont commencé à étudier, en classe de français, la pièce Le mariage de Figaro, de Pierre Caron de Beaumarchais, datant de 1778. Cette pièce au comique échevelé, aux personnages hauts-en-couleurs, était une satire de la société inégalitaire et de la justice expéditive de la monarchie, sous Louis XVI. par certains aspects, elle préfigure la révolution française.

Le premier titre de Beaumarchais était La Folle Journée : l’action commence en effet le matin, rebondit d’heure en heure et se termine tard dans la nuit. Chacun des personnages court éperdument après son bonheur. Figaro veut épouser Suzanne, le Comte voudrait en faire sa maîtresse. Chérubin courtise toutes les filles et femmes du château, il aime par dessus tout la Comtesse… qui est aussi sa marraine. Bazile a des vues sur Marceline qui, elle, veut épouser Figaro. La pièce compte cinq actes et finit en apothéose sous les grands marronniers, dans le parc du château, où à la faveur de la nuit, chacun trouvera son compte et son bonheur… mais pas forcément comme il l’avait d’abord imaginé.

Voici la captation de cette pièce à la comédie française, en 2008. Que tous les élèves n’hésitent pas à la regarder… Et c’est obligatoire si votre professeur vous le demande !

Mise en scène : Christophe Rauck

Distribution : Laurent Stocker (Figaro), Anne Kessler (Suzanne), Michel Vuillermoz (le comte Almaviva), Elsa Lepoivre (la comtesse), Benjamin Jungers (Chérubin).

Pour voir cette pièce, cliquez simplement

–>  ICI <–

 

M. Leclerc

Administrateur du site du collège.

Vous aimerez aussi...